Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Etape 1-2 : Le Mexique > Puebla, Oaxaca

Monte Alban - Vue sur l'observatoire

 

J6

Balade express sur le zocalo, et déjá il est temps de rejoindre Josh por se dire aurevoir. Je suis toute triste et toute chargée en reprenant le métro jusqu'a la station de bus.

Dans le bus qui va a Puebla je regarde par la fenétre ce trafic incroyable á cause duquel j'en suis a ma 5eme pastille de cocculine... Mon plan CS est tombé á l'eau, je prends un taxi jusqu'á l'auberge, et je l'écoute s'épancher sur ses problemes de couple au téléphone.

L'auberge est bien calme, je parle un peu avec un japonais accroché a son ordi. Wouhou, super ambiance.

 

J7

Petit tour en ville avec Tasha, taiwanaise qui partage le dortoir avec moi. Des eglises et encore des eglises, ca me soule vite, on fait les boutiques (eh oh je suis une fille quand meme!). Attention vous allez rire : j'ai gouté au Mc Do mexicain > guacamole + nachos dans le hamburger... Ca pique dans la bouche !

Passionante séance de laverie avant de rencontrer Verena, qui vient compléter le dortoir. Bavardage avec elle et Ana jusqu'a tard.

 

J8

Un combi direction Cholula avec les 3 filles, sa pyramide, et surtout sa vue sur les volcans. Beaucoup de nuages et de pollution mais on apercoit quand meme ce cher Popocatepetl ( a répéter 5 fois sans fourcher ). Pause au pied de l'Eglise construite par Cortes avec vue sur toute la region. Wouaw. Mais tout le gris la, c'est la pollution alors ? Heurk.

Retour dare dare a l'auberge pour prendre les sacs et filer au terminal de bus. Tasha et moi direction Oaxaca. 5H de trajet sans voir autre chose que 3 cactus et demi sur un bout de montagene car nous sommes assises a coté de l'autocollant géant qui recouvre la vitre. Je sais juste que nous sommes en montagne car ca commence a etre bien sinueux.

Recherche d'un autre Hostal car encore un plan CS qui échoue. J'envoie une demande a tout hasard avant de faire un tour sur le zocalo, oú des clowns, des percussionistes et des marchands d'artisanat indiens font l'animation. Plein de couleurs et d'odeurs, la ville est magnifique ce soir.

 

J9

Ca y est j'ai un couch ! Je plie bagages, me proméne un peu dans cette tres jolie ville et prends un taxi direction chez Rodrigo. Un momentico ensemble, puis je remonte dans un bus. Le chauffeur lit le journal, télephone et conduit en meme temps. OK. il y a tellement de trafic que je finis a pied avant de trouver le 2eme bus qui m'emmene a Monte Alban, et je suis toute seule au début! La route est magnifiquement en surplomb de la ville de Oaxaca, et les maisons colorées qui s'accrochent a la montagne donnent au paysage un air de rubixcube.

Encore une fois, un site qui me laisse bouche bée. Peut-etre plus que Teotihuacan, du fait de l' emplacement en haut de la colline, on se croirait seul entre ciel et terre, et le ciel semble bien pres aujourd'hui... Il prends des teintes bleues marines un peu inquiétantes...

2h d'errance l'imagination bien stimulée, et l'attente du bus sous les averses, et encore ces histoires d'extraterrestres. Comment ca ca existe pas? Et l'observatoire il sert a quoi alors? Ici on dit que c'etait la base d'atterrissage des navettes... Et pourquoi pas ? Quand on voit le site en haut de la colline, c'est vrai que ca a l'air plus facile d'arriver d'en haut ! Qui sait...

Retour chez Rodrigo qui prépare des quesadillas - mmmmmmhhhh - avant de sortir. On parle de nourriture en mangeant, pour ca les mexicains sont comme les francais !

Quelques bieres et un rhum plus tard dans un bar éclairé a la bougie, je somnole. Je vengerai ma frustration de danse demain.

 

J10

Grasse mat suivie d un tour en ville, je me pose face a la cathédrale pour lire le Popol Vuh que je viens d´acheter - mythologie et religion maya - tout en machant d´horribles chicles a l´orange. La pluie revient doucement et je commence a avoir froid avec mon haut a trous... Le soleil m´a trompée une fois de plus. Mini sieste chez la copine de Rodrigo avant de sortir au resto - á 6h du soir - pour manger de la pizza á la banane... et boire de la sangria. Traitresse. Dulce me prete une paire de talons parmi les seulement 30 de son placard et nous sommes prets pour aller danser a ´´Candela´´, salsa et cumbia en vivo, je ne décolle pas de la piste et un gordito m´en fait voir de toutes les couleurs : et que je te machuque et que je te cambre et que je te fais des triples tours... Wow, j´ai un peu la tete qui tourne. On poursuit dans un bar ou la mezzanine menace de s´effondrer sous le poids et l´énergie du groupe de rock invité. Je tombe de sommeil et Moctezuma chatouille mes intestins. Je dors sur la banquette pendant que mes hotes mangent des tacos.

 

J11

Excursion organisée avec d´autres touristes, que des mexicains super sympas > l´arbre de Tule - 54m de circonférence et quelques 2000 ans d´age, il ne rentre pas dans mon appareil photo, que des bouts ! -, puis une jolie église aux peintures originales du 17eme siecle au son de l´orgue de la meme époque. Ensuite visite d´un atelier de textile ou les couleurs de la laine sont obtenue naturellement, le mélange des couleurs me fascine : cochenille + acidite du citron = orange , + poudre de jenesaisquellepierre = violet. Dingue ! Les tapis en vente sont magnifiques, mais je suis déjá bien chargée, et toujours aussi fauchée ! On nous emmene voir une fabrique de mezcal, comment ce breuvage est préparé, et bien sur, il y a dégustation... Presque 20 saveurs différentes, je vous laisse imaginer l´ambiance de post dégustation !

Un buffet géant plus tard > quesadillas, tacos, viande grillée au chile, soupes, mole, et meme chapulines ! C´est quoi les chapulines ? Eh ben c´est des sauterelles grillées et meme que j´en ai mangé... Ca a gout d´oignon et ca croustille, passé le dégout de l´insecte c´est presque délicieux ! > et nous repartons bien lourds en direction des ruines de Mitla, le summum : minuscules, mais intactes. Et ces grands malades de zapoteques avaient déjá mis en place un systeme anti-sismique pour leurs édifices : cristal de roca entre deux blocs de pierre et la terre peut trembler tranquillement. J´en suis clouée. Et dire que Mexico DF a tant perdu en 85 avec le tremblement de terre... Nous sommes de vrais arriérés.

Pas possible de voir le fameux site de hierve el agua, la route est bloquée a cause de la pluie, quant a Yagul, nous n´avons plus de temps... Un prétexte pour revenir a Oaxaca ?

Je retrouve Rodrigo pour aller voir des danzas folkloricas sur le zocalo, je trouve la premiere choré un peu longue - 20 min- et encore ils ont raccourci, normalement cette danse d´un indigéne mordu par un serpent dure 5h. Les couleurs qui suivent permettent a mon dos d´endurer encore la position verticale, puis Rodrigo m´emmene au mirador d´ou je saisis enfin la taille de la ville. Toutes les petites lumieres sur la montagne, beauuuu....

Dernieres images de la rue : un jongleur qui mendie qq pesos aux feux, des taquerias illuminées, des feux d´artifices... Et ca y est, je suis dans le bus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
<br /> Couou Adé,<br /> juste un petit mot pour te dire que tu nous manques beaucoup.On espere que tu profites bien de toutes ces expériences .En attendant de te revoir on te fait de gros bisous et on pense fort à toi.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Coucou Adé, c'est hallucinant de voir tout ce que tu as déjà vécu en si peu de temps, et c'est cool de nous le faire partager ! J'ai essayé d'envoyer un commentaire il y a quelques jours mais ça ne<br /> marchait pas... ou j'étais fatigué peut-être ;-) et c'est en voyant les informations et les pluies diluviennes que tu dois affronter en ce moment que je repense à toi. j'espère que tout va bien,<br /> ici la rentrée s'est bien passée (c'est peu de le dire, plus de 500 personnes à la première soirée au Madison et tous les cours pleins à craquer, et il me semble que ça marche plutôt bien pour Ben<br /> et Marco.) Continue de nous faire rêver, à bientôt. Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> J'ai enfin pu me connecter sur ton site. Félicitations.<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Coucou Adé, aujourd'hui je commence ma journée de travail en allant faire un p'tit tour sur ton blog, et là, l'effet est radical, j'ai envie d'éteindre mon ordi et partir en voyage !! Merci de nous<br /> faire profiter aussi de ton périple ... Amuses toi bien !! Gros bisous. Coralie<br /> <br /> <br />
Répondre