Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Étape 9 > Le Pérou : Arequipa, Le Cañon de Colca

Cañon de Colca - Berta

 

J255 (suite)

De Tacna à Arequipa 6h de sommeil lourd. Il est 2h du mat, on se change et on sort. Edu et Cindy ont tellement de choses à se dire que je me sens un peu à part, d'un œil je regarde Rihana qui se prostipute, d'une oreille j'écoute la mauvaise musique. Finalement Diego nous fait rentrer au Déjà Vu où nous dansons et buvons du pisco, excellente soirée si je fais abstraction des postillons de José la gonflette. Je retrouve mes colocs de Salvador, le monde est petit! Quand nous sortons il faut déjà se dire bonjour.

 

J256

Je retrouve Michel sur la grande Plaza de Armas pour un pti déj avec vue sur des défilés de militaires, de communautés andines, ... Plein de couleurs et de cris en cette période électorale. Le reste de l'après-midi je suis clouée au lit en mode smecta-ercefuryl. Fou rire dans l'obscurité, mal aux joues...

 

J257

Dans le bus pour Canabaconde, Nico l'ardéchois fait découvrir le saucisson aux péruviens. Ma voisine semble apprécier, tandis qu'un papy recrache discrètement dans un mouchoir. Nous allons à bon rythme pour arriver au fond du Cañon avant la nuit. Autour de nous les terrasses, les cactus et les arbres secs. Au dessus, un condor. Ses fines plumes au bout de ses grandes ailes effleurent l'air avec délicatesse. Honneur. Entre chien et loup nous arrivons à l'oasis de Sangalle, joli complexe où Michel plante la tente pendant que je pique une tête avec Nico sous un ciel incroyablement étoilé.

 

J258

C'est parti. Les mollets tirent et le souffle est court dans la montée. Nous conversons avec Berta, 19ans, maman d'une fille de 4ans, fille d'une femme de 32ans. Elle me demande "comment font les hommes de mon village"... Dans le sien, ils jouent de la musique, chassent et construisent des maisons... Presque pareil finalement. Sur les marches de l'église de Malata une vieille femme toute ridée, courbée sous un fagot de foin, nous parle en quechua, souriant, et se moquant bien de notre incompréhension totale. Nous poursuivons la route le long du canal, entre figuiers, oliviers et cactus... Ça sent l'été... Je gonfle mes poumons. A San Juan de Chuccho, pause dans le crottin de mule séchée au soleil et vue panoramique sur le cañon tandis la dame aux mandarines revêt sa tenue brodée la plus jolie "pour les photos des touristes". Bon c'est pas le tout, mais il faut se remonter toute la montagne... 5h de "j'en peux plus" et de paysages splendides plus tard, et nous somnolons à table, un programme digne de TF1 braillant derrière nous. Si nous n'étions pas déjà vannés, l'odeur de nos godasses nous achèverait.

 

J259

Le bus de 6h, la mosaïque des terrasses en verts, les broderies des jolis chapeaux, les lamas, les ravins là-juste-sous-nous, la cumbia electro et le disco qui fatiguent la tête, le vendeur et sa coupe de playmobil... Juste le temps de voir un peu Cindy et Michel et moi embarquons pour Cuzco.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
K
<br /> bonjour ma belle!!!!<br /> j'attends la fin de ton séjour pour t'envoyer un petit message!mais c'est mon côté organisé!que tu connais...<br /> je suis désolée de ne pas l'avoir fait plus tôt, mais sache que j'ai énormément pensé à toi durant ces longs mois.<br /> Avec cazi on parle très souvent de toi, j'ai suivi ton voyage régulièrement, apprécié tes photos et ton blog mais je n'ai jamais pris le temps de regarder comment fonctionnait les commentaires(avec<br /> mes connaissances informatiiiiiiques...hum...)mais voilà! mieux vaut tard que jamais!<br /> nous ici c'est le speed habituel,année très chargée.<br /> tu me manque beaucoup.<br /> merci!merci!merci!!!!!pour ton cadeau qui m'a fait énormément plaisir,il est parfait, tu me connais!!!je vais pouvoir crâner sur la plage!ça m'a touchée que tu penses à moi...je t'embrasse, j'ai<br /> hâte de te voir et que tu me racontes tout.<br /> bisous ma chérie<br /> karen<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Wooouuuhhouuu! Karen a réussi à toucher l'ordi sans le casser ! Hahaha...<br /> <br /> <br /> Merci beaucoup pour ton comm, ça me fait très plaisir! Pour l'instant je profite de l'espace, du temps et des cours de danse pas chers à Arequipa, histoire de préparer un retour en forme et sans<br /> stress! Mais je serai bientòt là pour passer du temps avec vous mes amis qui me manquez grave!!! Et tous ces bouts dchou qui ne m'ont pas attendue pour grandir... A très vite copine, tu peux<br /> sortir les sachets de thé... ;) et la voiture pour aller frimer ensemble à la playa!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Salut, c´est tout a fait raisonnable! je m´attendais a des messages beaucoup plus longs. Sympas egalement tes aventures, profite bien!<br /> Pierre, des Salines de maras<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Salut! Ouf! haha... Je suis allée faire un tour sur le tien, ça m'a décomplexée de voir la longueur de tes lignes! Ravie d'avoir fait ta connaissance, bon voyage et bon surf!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Voilà, ainsi tu as pu voir que vivre au Pérou n'est pas de tout repos. et pourquoi V. Llosa s'est exilé en Espagne après son échec aux avant-dernières élections présidentielles. Tu blog me<br /> encanta.<br /> Te espera una familia de B.A. para una boda el 2 de Julio. PF dime si te anuncio, o no. Besos wuapa !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Coucou, merci beaucoup pour l'invit, ça m'aurais fait plaisir, mais vu l'état des finances il sera bientot temps de rentrer... Donc Argentine, Chili et Uruguay attendrons un peu! Ici c'est plutôt<br /> tranquille aprèes l'élection d'Humala...<br /> <br /> <br /> Besos<br /> <br /> <br /> <br />